WIKILEAKS – Les câbles litigieux Ouest-Lumière

Galerie INCOGNITO Artclub, Paris

Installation, câbles PNEUMATIQUES WIKILEAKS par Yann Toma

Du 22 janvier au 26 février 2011, exposition personnelle

 

Wikileaks, les câbles litigieux Ouest-Lumière, réagit aux révélations, par le site désormais fameux de Wikileaks, des activités de la compagnie et de ses relations diplomatiques avec ses actionnaires et conseillers politiques de par le monde. C'est en raison de ses implications politiques et institutionnelles que Wikileaks s'est intéressé à la correspondance diplomatique de la société. 

Wikileaks - Les câbles litigieux @Ouest-Lumiere
Wikileaks - Les câbles litigieux @Ouest-Lumiere

Yann Toma a choisi un espace atypique, dirigé par l'un des actionnaires de Ouest-Lumière, pour exhiber les messages confidentiels réputés "suspects". Le lieu, de 60 cm de large, 6 m de long et 5 m de hauteur environ, est utilisé telle une boîte où sont disposés les différents pneumatiques "litigieux".

 

Des messages sont ainsi visibles sous forme de bandes de papier déroulées retenues par des pinces isolantes depuis le plafond sur toute une longueur de mur. Les bandes pourraient être des rouleaux de papier utilisés par les caisses enregistreuses des grandes et petites surfaces. En leur milieu, tel un telex, court un ruban blanc frappé des lettres des messages décodés, messages pleinement conformes au langage diplomatique officiel issu de l'administration diplomatique américaine. Leur faisant face, des rouleaux estampillés Ouest-Lumière sont étirés de l'intérieur, en forme de cônes et posés sur des plinthes, à l'instar de sculptures, références cachées autant au monument dédié à la 3e Internationale de Vladimir Tatline qu'aux sculptures "d'oiseau dans l'espace" de Constantin Brancusi, selon Yann Toma.