BIJOUX DE CO2

Atelier de Jean Grisoni et ABRI Ouest-Lumière

Joaillerie Or et Argent, carbone et Énergie Artistique (EA) en Ouest-Lumière par Yann Toma en collaboration avec Jean Grisoni et Alain Bonneville

2010-2011 dans le cadre la prolongation officielle des sculptures de CO2

"C’est une forme circulaire,

une presque-lune brillante ouverte au monde et à chacun d’entre nous.

C’est un astre brillant,

une circonférence poétique, un rêve en instance, le temps de la réparation naturelle."

 

Bague en CO2, ©Yann Toma
Bague en CO2, ©Yann Toma

Fruit de la rencontre entre un artiste et un créateur joaillier, le bijou de CO2 représente sous forme allégorique le réservoir rocheux où se produira la transformation ultime du CO2 en un minéral, le carbonate, stable sur des millions d’années.

 

Sous l’expertise du géophysicien de la terre Alain Bonneville (prolongation officielle des sculptures de CO2 - 2009), Yann Toma et Jean Grisoni s’initient à la technique du captage et du stockage géologique du carbone (CSC). Le captage et le stockage géologique du carbone (CSC) est l’une des plus puissantes armes à notre disposition pour lutter contre le changement climatique. Il s’agit de capturer du CO2 (ou dioxyde de carbone) émis par des installations industrielles fixes et de l’enfouir dans des couches géologiques profondes pour qu’il y reste plusieurs siècles voir plusieurs millénaires.

 

La référence artistique immédiate à cette œuvre pourrait être sans nulle doute celle de l’œuvre de Marcel Duchamp «Air de Paris». Plusieurs paramètres viennent accréditer cette impression première, impression conceptuelle qui prend un sens différent à partir du moment où le contenu caractérisé de mystérieux en son temps devient une réponse à une situation réelle, celle de la nécessité d’appliquer une rétention de CO2 à l’échelle de notre planète.