La Bocca di leone

Projet pour le Pavillon Français, Venise

Œuvre participative - Commissaire d’exposition Paul Ardenne

2015, dans le cadre de la 56e Biennale d’Art de Venise

 

La Bocca di Leone, Yann Toma, maquette de l'installation, Le Pavillon Français, Venise, 2015. ©Ouest-Lumière
La Bocca di Leone, Yann Toma, maquette de l'installation, Le Pavillon Français, Venise, 2015. ©Ouest-Lumière

 

L’installation tire son nom des bouches recevant à Venise les messages des citoyens au temps des Doges et transforme cette expérience en une source de participation positive, poétique et allégorique. Les contemporains sont invités à collaborer, dans le pavillon mais aussi dans la ville, et ailleurs dans le monde grâce à un site internet participatif, en répondant chaque jour à une question définie par l’artiste.

 

Le pavillon est surmonté d’une antenne de transmission visible de l’extérieur et qui plonge au cœur du bâtiment ; il devient une centrale qui reçoit ces messages pour les recycler en énergie artistique. La salle du milieu accueille un dispositif participatif composé d’interfaces numériques ; celles adjacentes restituent sensoriellement et visuellement, par des images de flux de lumière et des cartographies de données numériques, les contributions reçues. Plus elles sont intenses, plus le dispositif est dynamique.