Une œuvre à l’échelle d'un pays : La Roumanie - avril-juin 2019

Un commissaire d'exposition : Cristian Nae (commissaire du pavillon roumain de la Biennale de Venise).

 

17 avril : Mots d’amour & voeux pour le monde. une transmission basée sur le bâtiment de l’institut français de Bucharest. Des centaines de personnes se sont succédé et ont lu des mots d’amour et des voeux pour le monde, mots qui ont été retransmis sans discontinuer à l’extérieur du l’Institut.

 

16 mai 2019: Transmission Cluj dans le cadre de la journée internationale de la lumière de l'ONU. Exposition des plantes-cerveaux à Centrul de Interes. Partenariat avec le jardin botanique de Cluj et l'université.

 

7 juin 2019:  Transmission Iasi + exposition sur les plantes cerveaux + oeuvre in situ à Centrul de interes (Florin Stefan).

 

13 juin 2019: Transmission Timisoara + exposition.

 

Yann Toma - 

 

BRAIN'S POWERPLANTS

 

LES PLANTES CERVEAUX - PLANTE DE BRAIN

 

Centrul de interes - Année France-Roumanie

 

 

 

 

«Se  charger d’énergie artistique au côté de la nature ne signifiera bientôt plus la même chose...

 

Car  si les plantes sont lentes et chargées de notre âme, dans le sol, elles ont progressivement développé une intelligence parrallèle, connectées qu’elles sont au monde des fluides...»  Yann Toma, Ouest-Lumière, Cluj, le 13 février 1907

 

 

 

"Luarea energiei artistice alături de natură nu va însemna în curând același lucru ...
Pentru că, dacă plantele sunt lente și încărcate cu sufletul nostru, în sol, au dezvoltat treptat o inteligență paralelă, legată de faptul că se află în lumea fluidelor ... "Yann Toma, Ouest-Lumière, Cluj, 13 februarie 1907

 

 

 

PROJET

 

 

Le Cabinet M, émanation  secrète de la Compagnie Ouest-Lumière, développe de mystérieuses expériences depuis les années 20, notamment à travers la mise en place d’installations impliquant de nombreuses personnalités au contact des plantes et de la nature. Après des années d’expérimentations avec l’Institut du cerveau de Moscou puis du jardin botanique de Cluj, le Cabinet M a greffé des membres d’animaux à des plantes et inversement, (obtenant parfois des résultats tout à fait spectaculaires). Il a ainsi réussi à permuter durablement les cerveaux humains avec des plantes. Ces expériences lui apprennent en définitive comment projeter l’esprit dans une plante. Un dialogue durable s’est ainsi établi entre certaines plantes et les services du Cabinet M.

 

 

 

Aujourd’hui l’artiste Yann Toma montre une installation réalisée avec la collaboration du jardin botanique de Cluj et mets en relation des plantes chargées d’une nouvelle énergie et des schémas holistique issus des dialogues que l’artiste entretien depuis des décennies avec les plantes. S’en suit une retranscription étonnante des mots et débats qui sont soulevés par les humains ainsi que par les plantes. L’heuristique rejoignant subtilement le politique à travers des constats alarmants sur la condition végétale.

 

 

 

Inspirée par les écrits de Maurice Renard  qualifiés de « merveilleux-scientifique », l’œuvre épouse un double regard entre philosophie et l’imaginaire et philosophie des sciences. La problématique de cette œuvre associe deux types d’analyses. La première, épistémologique, porte sur les représentations de la science, de la recherche et des chercheurs qu’on trouve dans un dispositif fictionnel à caractère réel. La seconde s’intéresse au traitement de l’imaginaire de ce dispositif, en phase avec la philosophie de l’imaginaire des derniers ouvrages de Gaston Bachelard. Une telle étude se situe à l’opposée de la problématique du jugements des imaginaires scientifiques au contact de la science-fiction. Elle ne correspond pas non plus à la problématique de l’anticipation. Elle tente plutôt d’appréhender les représentations de la science et les représentations suscitées par la science.

 

 

 

 

 

 

 

 

BIO DE L'ARTISTE

 

Yann Toma  - Artiste-chercheur

 

Né le 11 juillet 1969

 

Artiste chercheur, il est Président à vie de Ouest-Lumière et observateur artiste au sein de l’ONU où il siège en tant qu’artiste-entrepreneur. En récupérant des éléments d’archives de l’ancienne compagnie d’énergie électrique au début des années 1990, il s’est approprié un réseau symbolique, une infrastructure industrielle dont il a fait son territoire de recherche et la matière même de son activité. Il privilégie les collaborations avec les industriels, les acteurs en sciences politiques ainsi que les philosophes. Le travail artistique de Yann Toma fait partie de nombreuses collections. Son oeuvre est notamment intégrée à celle du Centre Pompidou et a été mise à l’inventaire du Fonds National d’Art Contemporain en 2007. Il est Professeur des universités en arts plastiques et sciences de l’art à l’université de Paris 1 Panthéon-Sorbonne où il dirige, au sein de l’Institut ACTE, l’équipe de recherche Art & Flux qui est autant un observatoire de recherche (théorique et critique) qu’un laboratoire d’expérimentation et de production artistique. Il est membre de l’Institut des Hautes Etudes en Sciences et Technologies (Ministère de la Recherche). 

 

 

 

 

 

 

 

 

SUR LA TRANSMISSION MORSE-LUMIERE DU 16 MAI – JOURNEE INTERNATIONALE DE LA LUMIERE

 

TEXTE DE CRISTIAN NAE

 

 

 

Yann Toma

 

TRANSMISSION/TRANSMISIE

 

Cuvinte de dragoste și dorințe pentru lume

 

Institutul Francez din București, 17 aprilie 2019

 

Practica artistică a lui Yann Toma se inscrie in câmpul contestat al artei angajate în recuperarea țesutului social destrămat. Conceptul de energie socială, care presupune construirea condițiilor pentru generarea unei acțiuni colective, pentru aducerea împreună a oamenilor și reîmputernicirea acestora, se află în centrul preocupărilor sale, determinând proiecte artistice aflate la granița dintre instalația artistică și arta performativă și situate de cele mai multe ori în spațiul public. Autor al unei ficțiuni economice intitulate Ouest-Lumiere, Yann Toma folosește de asemenea lumina drept mijloc de comunicare artistică în cadrul unor narațiuni ce tematizează, mai recent, deopotrivă conștiința ecologică planetară și critica capitalocenului (un alt nume al antropocenului).

 

Proiectul artistic Transmisie, realizat la Cluj  în timpul sezonului franco-română  este primul dintr-o serie de patru asemenea intervenții realizate ulterior la București, Iași și Timișoara, unde Yann Toma cere locuitorilor orașului să participe creativ într-o seară într-o acțiune poetică a comunicării colective globale. Artistul construiește și pune la dispoziția participanților dispozitive tehnologice ce traduc în limbajul morse câte un cuvânt ales de fiecare participant și pe care, ulterior, acestea îl transmit în spațiul public prin intermediul pulsațiilor luminoase, generând astfel fragmente poetice spontane și incontrolabile. Codul morse este înțeles de Yann Toma drept un act de traducere lingvistică asociat artei conceptuale care, prin folosirea sa artistică în scopuri umanitare sau poetice, este disociat de utilizările sale militare și reprogramat pentru a servi utopiilor sociale. O secțiune documentară ce expune diagramatic reprezintă procesul său de gândire poate fi consultată în spațiul Centrul de Interes unde artistul oferă, în parteneriat cu Grădina Botanică din Cluj, ca parte a unei instalații, amestecând plante și modele holistice, chei la înțelegerea gândirii actuale a plantelor.

 

Dincolo de dimensiunea sa participativă, și de cea estetică inerentă, prin care instalația realizată în cadrul  instalarea Centrului de Interes de Cluj transformă temporar sediul acestei instituții culturale într-un rezervor de energie artistică, Transmisiuni vizează explorarea opiniilor locuitorilor orașului cu privire la schimbarea climatică, dar și diagnosticarea proiecțiilor utopice și a anxietăților collective exprimate prin intermediul acestui artistic. Cuvinte de dragoste și dorințe pentru lume este al doilea episod dintr-o serie care va continua în orașele Iaisi și Timișoara prin versiuni de instalări, expoziții și spectacole, subtitrările cărora vor constitui un text poetic autonom.

 

Cristian Nae

 

 

 

TRANSMISSION / TRANSMISSION
Mots d'amour et voeux pour le monde
La pratique artistique de Yann Toma s'inscrit dans le champ controversé de l'art engagé dans la récupération de tissus sociaux brisés. Le concept d’énergie sociale, qui implique la mise en place des conditions permettant de générer une action collective, de rassembler et de responsabiliser les individus, est au cœur de ses préoccupations, suscitant des projets artistiques à la frontière des installations artistiques et des arts de la scène, et la plupart du temps. dans l'espace public. Auteur d'une fiction économique intitulée Ouest-Lumière, Yann Toma utilise également la lumière comme moyen de communication artistique dans des récits qui tentent plus récemment d'attirer l'attention sur la conscience écologique planétaire et la critique du capitalocène (autre nom de l'anthropocène).

Le projet de transmission artistique, qui a lieu à Cluj pendant la saison franco-roumaine, est la seconde d'une série de quatre interventions de ce type à Bucharest, à Cluj, Iaşi et Timişoara, où Yann Toma demande aux habitants de la ville de participer de manière créative lors d'une soirée dans une action poétique de communication collective globale. L'artiste construit et met à la disposition des participants des dispositifs technologiques qui traduisent le morse en un mot choisi par chaque participant et qui le transmettent ensuite à l'espace public par le biais d'impulsions lumineuses, générant ainsi des fragments de poésie spontanés et incontrôlables. Le code morse est interprété par Yann Toma comme un acte de traduction linguistique associé à l’art conceptuel qui, par son utilisation artistique à des fins humanitaires ou poétiques, est dissociée de ses utilisations militaires et reprogrammée au service d’utopies sociales. Une section documentaire représentant de manière schématique son processus de réflexion peut également être consultée dans l'espace de Central de interes où l’artiste livre, en partenariat avec le jardin botanique de Cluj, dans le cadre d’une installation, mêlant plantes et schéma holistiques, des clés de compréhension de la pensée sauvage actuelle des plantes.

Au-delà de sa dimension participative et de l'esthétique inhérente, grâce à laquelle l'installation de Centrul de Interes transforme temporairement le site d’exposition et d'expérimentation en un réservoir d'énergie artistique, Transmission vise à explorer les points de vue des habitants de la ville sur leur rapport au vivant, mais aussi le diagnostic des projections utopiques et des angoisses collectives exprimées à travers cette proposition artistique. Mots d'amour et voeux pour le monde est le second épisode d’une série qui se poursuivra dans les villes de Iaisi et de Timisoara à travers des versions d'installations, d'expositions et de performances, dont les sous-titres constitueront à terme un texte poétique autonome.

Cristian Nae